Malvoyant
Thème par défaut

Twitter

Nouveautés par catégorie

Horaires

Chantemerle
84 Rue Féray
01.60.88.03.12
Mar 14h-19h*
Mer 10h-18h
Jeu 16h-18h
Ven 14h-18h
Sam 10h -18h

*16h-19h: médiathèque jeunesse

Montconseil
76 Bd Dunant
01.60.88.04.23
Tarterêts
1 rue Matisse
Mar 15h30-18h
Mer 14h-18h Fermeture
momentanée
Jeu Fermé
Ven 15h30-18h
Sam 14h-18h

Pousses d'Enfance

Du 03 Septembre 2016 au 15 Octobre 2016

Les Pousses d’enfance de cette rentrée 2016 moissonnent dans le champ de l’illustration jeunesse et abordent les rivages de la Grande guerre… Dans le cadre des commémorations de 14/18, deux illustrateurs sont à l’honneur : Jean Tardi et Laurent Corvaisier, deux artistes enrôlés à travers leurs dessins, sous les drapeaux de l’Histoire. Quant à vous, les grands, ne manquez pas notre café de rentrée littéraire placé sous les auspices de la rencontre avec des auteurs ; le rendez-vous avec les libraires, les médiathécaires, et les livres incontournables qui jalonnent l’actualité littéraire. Et si vous êtes sages, vous aurez sûrement la permission de minuit : venez savourer avec nous la Nuit du grand frisson !

Lire la suite

Prêt d'été

Du 21 Juin 2016 au 10 Septembre 2016
Du 21 juin au 10 septembre vous pouvez empunter deux fois plus de documents !

Soit : 16 livres, 8 revues, 8 livres sonores, 8 vinyles, 6 cd (pour les moins de 18 ans, chômeurs et étudiants) ou 12 cd et 8 Dvd (pour les forfaits tout supports).

Les documents sont à rendre pour le 13 Septembre 2016.

Les réservations sont suspendues jusqu'au 15 août.

Coups de coeur

01 Bytes 10 Cordas : Ao vivo no rio

par Holanda, Hamilton de
Hamilton de Holanda puise ses sources tant dans le répertoire classique que dans celui du jazz ou de la musique populaire brésilienne. Il s'écarte du style traditionnel en s'entourant d'un accompagnement plus jazzistique. Sa musique est toujours novatrice.

14-18 : une minute de silence à nos arrières grands-pères courageux

par Dedieu, Thierry

2 times revolution

par Alborosie
Autre album d'Alborosie, le reggaeman sicilien, à vous présenter, celui-ci de 2011. Bonne surprise encore une fois pour une adepte du reggae jamaïcain des années 70. Une voix grave et puissante sur des riddims éclectiques et pourtant tous excellents. Un big up particulier pour le titre "La revolution" qui nous renvoie direct au savoir-faire atypique de Manu Chao. Au final, on ne s'étonne pas d'apprendre qu'Alborosie vit depuis 10 ans en jamaïque. Que le reggae vive !! Isabelle

22 strings

par Keita, Seckou
Musicien d'exception et au grand charme, Seckou Keita s'est incontestablement affirmé comme le plus marquant et le plus brillant joueur de kora de sa génération. Dans son nouvel album, 22 Strings, Seckou explore la vie à l'ère de la mondialisation d'un citoyen moderne qui néanmoins cultive et respecte les traditions et 700 ans d'histoire, le tout exprimé en musique. Le titre de son nouvel album est des plus explicites. Il y a plusieurs siècles, les djinns, esprits de la brousse en Afrique, remirent au griot Jali Mady " Wuleng " (Jali Mady " le rouge ") la toute première kora alors dotée de 22 cordes. Puis, au décès de Jali Mady, ses pairs en son hommage ôtèrent une corde à l'instrument. Toutefois, dans sa région d'origine ainsi qu'en Guinée-Bissau la kora a conservé ses 22 cordes. Cette corde supplémentaire lui confère des atouts particuliers sur le plan de la tessiture et du rythme.

40 chansons et comptines : du tout doux au tout fou ! (1er vol)

par Méli-Mômes
40 chansons enfantines revisitées à la sauce Meli Mômes... Du jazz au funk, du rock au reggae, du classique au punk, ils nous proposent une vision nouvelle et délurée du répertoire enfantin connu de tous. On retrouve dans ce double album incontournable l'énergie et la fraicheur des 1ers albums de Méli Mômes. On en redemande !!!

43, rue du Vieux-Cimetière (1) : Trépassez votre chemin

par Klise, Kate

96° in the shade

par Third World
Formé en 1973 par le guitariste Stephen "Cat" Coore et le claviériste Michael "Ibo" Cooper, le groupe fait suite à une autre formation légendaire, Inner Cicle. De formation musicale classique, les deux hommes accueillent pour ce 2nd album un nouveau batteur, Willie "Roots" Stewart et un nouveau chanteur, William Clarke. Et voilà le meilleur album de Thirld World, un énorme succès en Europe, qui fait autant appel aux rythmes africains qu’au rythme and blues américain.

A curva da cintura : Mali-Brésil

par Antunes, Arnaldo
C'est suite à un concert époustouflant au festival brésilien Back2Black en 2010 que le musicien a invité le compositeur et poète Arnaldo Antunes et le guitariste de génie Edgard Scandurra à enregistrer avec lui au Mali. Ce disque est le résultat de ce travail en commun et le point de départ d'une tournée européenne pour le trio. Cet album rapproche l'Afrique et le Brésil à travers une musique bouillonnante et savoureuse. Tout y est remarquable : la voix de basse envoutante du poète, la kora acoustique de Toumani sur les chansons douces, la kora électrifiée de son fils Sidiki sur les morceaux pêchus, la guitare du virtuose brésilien Edgard. Tout se connecte et s'entrelace pour un moment magique. Les 2 compères brésiliens avaient déjà bien avancé leur album en duo quand Toumani est entré dans la partie, et c'est vrai que l'album est avant tout d’essence brésilienne. Mais les maliens ont su s'inclure pour apporter plus, sans rien trahir. Déjà fan de la kora enchanteresse de Toumani, devenue fan de la MPB (musique populaire brésilienne) de Arnaldo, je suis tombée dingue de cet album dés la première écoute. Depuis, chacune est un grand moment de délectation. MIAM!!! Isabelle

A dos de géants

par Zakouska
Pour ce 2ème album, les musiciens de Zakouska (2 femmes aux violons et au chant; 2 hommes à la guitare, à l'accordéon et aux percussions) ont initié un voyage entre jazz et musique roumaine. On y découvre un imaginaire explosif et une virtuosité grandissante ; Zakouska prône encore et toujours le mélange des genres, la Roumanie chérie, les harmonies célestes, les guitares électriques et les improvisations scandaleuses...Qui n'a pas rêvé d'une balade à dos de géants ? Celle de Zakouska joue à saute-mouton sur les Carpates.

A kid named Cudi

par Kid Cudi
Mixtape de Scott Mescudi, alias Kid Cudi, rapper de 23 ans originaire de Cleveland et représentant de la nouvelle vague du rap conscient, devenu l’un des protégés de Kanye West qui, en plus de l’inviter en première partie de ses tournées et sur ses albums, l’a récemment signé sur son label GOOD Music. Avec un hip-hop teinté d’electronica et de rock, au rythme chaloupé et au flow tranquille, le Kid s’inscrit dans la droite ligne crossover ouverte par son mentor.

A Little deeper

par Ms. Dynamite
Dur pour une chanteuse britannique de se faire une place dans la musique noire américaine ! Qu’à cela ne tienne, Ms Dynamite, issue d’un quartier populaire de Londres, nous déballe son mélange de ragga, de hip-hop et de nu soul avec une touche typiquement british : le « garage ». La chanteuse/rappeuse mise sur l’originalité de ses productions (réalisées en majeure partie par le très talentueux Salaam Rémi : Fugees, Nas...), le charisme de son phrasé et la pertinence de ses textes pour captiver son auditoire. Ms Dynamite nous livre là un album authentique et fascinant.

A petit peton

par Schneider, Geneviève
Geneviève Schneider offre ses talents de musicienne et de formatrice à l'institut de Puériculture de Paris, pendant 4 ans. Pour le plus grand bonheur de nos petites oreilles et de nous-même, un album en concrétise l'expérience : Des chansons interprétées avec talent par des infirmières, puéricultrices, sous la direction exigeante mais bienveillante de Geneviève Schneider. Des chansons comme elle les aime, de tout horizon, en français, espagnol, bulgare, créole, italien, vietnamien... Aucune frontière non plus dans le répertoire : traditionnelles, reprises modernes, ritournelles, créations. En les écoutant, je ressens leur expérience partagée, enrichissante et émouvante ; je pense aux tout-petits, bercés par ces chants, et je me dis "Quelle merveilleuse façon de commencer sa vie!" Merci pour ce cadeau!! Isabelle

ABCD... Zut

par Zut
Pour leur nouvel album, Zut a décidé de dépoussiérer l’abécédaire (ce livre illustré pour l’apprentissage de l’alphabet et la lecture) en proposant 26 chansons modernes, joyeuses et rythmées. Apprendre en s’amusant, vos enfants n’auront plus d’excuses de trouver ça ennuyeux.

African woman

par Tolno, Sia
Guinéenne d'adoption, Sia Tolno casse la suprématie masculine sur l'afro beat, style musical hérité du high-life ghanéen ! Et pas qu'un peu, la belle rugissante est accompagnée par le grand percussionniste Tony Allen, ancien batteur de Fela Kuti, lui-même inventeur du genre. Mais bien que femme, elle perpétue aussi l'esprit de ce style musical, le plus combatif du continent, en effet, la belle ne décolère pas et distribue ses critiques acerbes : les politiques,, les policiers, les exciseurs, les maris infidèles…tout le monde y a droit. Sauf quand une certaine douceur s’impose, comme pour Yaguine et Fodé, d’après ces deux jeunes candidats à l’exil retrouvés morts dans le train d’atterrissage d’un avion en 1999, à qui elle rend un émouvant hommage. Enfin, une femme s'empare de l'afrobeat, d'une façon exemplaire, sans le trahir ! Chapeau bas! Isabelle

Akö

par Bassy, Blick
Une voix aérienne, des mélodies immédiates inspirées du blues, la musicalité naturelle de la langue Bassa (Cameroun), Blick Bassy use de tout cela avec maestria, et y ajoute une imagination vagabonde et ludique. En juin 2015, le morceau Kiki est sélectionnée par Apple pour promouvoir son dernier téléphone. Vous l'avez peut-être entendu pendant l'été, ce morceau tronqué à 15 secondes qui associe mélodies africaines et trombone swing aux airs de jazz New-Orleans. Ce sont justement tous ces petits apports qui rendent la musique de Blick Bassy si originale, les cuivres jazzy, la touche soul, la sobriété élégante, les cordes mélodieuses. Il serait fort dommage de rester à 15'' de cet album scintillant. Isabelle

Al Zman Saib

par Fadoul
"Le funk n'a pas de frontières. en voici une preuve éclatante" Cédric. C'est lors d'un voyage au Maroc en en 2012 que Jannis, label manager de Jakarta et de son sous label Habibi Funk découvre "Al Zman Saib" de Fadoul. Il entre dans une medina avec pléthore de disques marocains des années 70 et en regardant le dos de la pochette de Fadoul, il y découvre une reprise "Papa's got a brand new bag" de James Brown, "Sid redad", du funk arabe, avec même un côté punk visionnaire. Décédé depuis longtemps, il a laissé un héritage de quatre albums. C'était un esprit créatif, à la fois peintre, comédien et musicien qui finalement mit toute son énergie dans sa musique. Il passa un bon moment à Paris, fasciné par la musique de James Brown et d'autres groupes américains, posant les fondations de son mélange unique entre musique orientale et influences occidentales.

Alain Chamfort

par Chamfort, Alain
Le retour très attendu d'Alain Chamfort avec une équipe artistique exceptionnelle (Jacques Duvall, son auteur fétiche aux textes, et Frédéric Lo à la réalisation (Daniel Darc, Stéphan Eicher...), pour son premier disque de chansons originales en 12 ans.

Algiers

par Algiers
Profondément imprégné d'un univers mêlant post-punk sauvage et gospel, le premier album d'Algiers est une véritable bombe sous forme d'incantations à portée politique et sociale. Composé de Franklin James Fisher au chant, Lee Tesche à la guitare et Ryan Mahan à la basse, le trio, dispatché entre New-York et Londres, conjugue sur son premier album ses influences éclectiques, de Nina Simone et PJ Harvey à Suicide et Public Enemy, en une musique stupéfiante et salvatrice. Du blues rock à l'ambiance apocalyptique de'But She Was Not Flying'au gospel éventré de'Blood', les deux titres déjà révélés de ce premier opus révèlent un groupe qui comme nul autre porte à bras le corps ses revendications à travers sa musique. Et l'ensemble des 11 compositions baignent dans cette même intensité sombre, partagent des sentiments puissants de révolte délivrés par ce flamboyant croisement entre TV On The Radio et Willis Earl Beal. Une chose est sûre : on ne ressort pas indemne d'Algiers !

Alive !

par Kiss
Dire qu'Alive ! est le meilleur album de Kiss sous-entend que le groupe est fait davantage pour la scène que pour le studio. Ce n'est pas une honte, surtout lorsque l'on produit un album qui sonne aussi bien. Sorti en 1975, Alive ! regorge de titres légendaires qui en font un des premiers grands classiques du heavy metal. "Deuce", "Strutter", "Hotter Than Hell", "Black Diamond", "100 000 Years", et particulièrement "Rock And Roll All Nite", ils y figurent tous et, en plus, ils n'ont pas pris une ride après tant d'années. Le succès de la tournée de Kiss de 1996 prouva même que le nombre élevé de leurs fans ne se démentait pas. Alive ! est un album que, justement, chaque fan doit posséder. --Genevieve Williams

All we need

par Raury
Il a 19 ans, né en Géorgie, et Raury commence à faire parler de lui. Raury fait du rap totalement décomplexé, il chante et traverse les genres avec une aisance inédite : Un peu de folk pour la douceur, un peu de soul pour l’harmonie, un peu de rythmes africains pour la "tribalité", un peu d'électro pour la modernité et du hip-hop genre talking words parce que Raury a des choses à dire. Dés le 1er morceau, la surprise est de taille, un morceau de 4,43mn, genre électro-folk jusqu'à 4mn, où un flow rap vient s'infiltrer sans heurt pour le finir. Et toutes ces cultures s'accordent et se métissent et font de cet opus une perle rare qui fait valser les étiquettes des genres, où RZA fait une apparition himself. Raury était un jeune en colère, a su soigner sa colère et veut soigner la notre. Et ça marche! Sa musique donne envie de liberté, envie d'aimer et de sourire. C'est frais, touchant, urgent à partager !! Isabelle

Alma

par Carminho
Carminho chante le fado, musique de l’âme du Portugal, avec une émotion à fleur de peau, entre balllades tristes et morceaux plus enlevés. Mais une autre composante de cette album s'impose à notre écoute : Accompagnée principalement par des guitares virtuoses, la voix de Carminho et le son des guitares s'enroulent, s’emmêlent et se répondent, dans une sorte de danse charnelle. On semble ne pouvoir les séparer, comme si privé de l'un, l'autre ne pouvait que s'éteindre lentement jusqu'au silence. Une union bouleversante, qui, si on la considère, apporte une dimension qui va bien au-delà de la profondeur habituelle du fado. Cette écoute s'est peu à peu imposée à moi et j'espère la partager avec vous. Isabelle

American interior

par Rhys, Gruff
4ème album solo de Gruff Rhys, leader du groupe gallois Super Furry Animals : Une épopée qui raconte l'histoire de John Evans, parti en 1792 dans l'Amérique sauvage, à la poursuite d’une légende frappadingue racontée au pays de Galles : Une tribu amérindo-gallophone descendante de la troupe du prince Madoc, explorateur gallois du XIIe siècle, existerait. Gruff Rhys se fait conteur des aventures extraordinaires de son ancêtre, par une œuvre multisupport : cet album, mais aussi un documentaire, un livre-journal et une application iPhone. Cet album donc, né d'un road movie, en présente les différentes atmosphères par 13 perles mélodiques : une grâce toujours présente sur de subtiles alliances entre pop et musiques américaines, entre marais poisseux et cavalcade de cowboys. C'est si bon la pop quand elle se ré-invente ! Isabelle

Ana Ana (1) : Douce nuit

par Roques, Dominique
Il est déjà bien tard, et Ana Ana est encore en train de lire. Ses parents lui ont pourtant demandé d'éteindre la lumière depuis longtemps. Ses doudous, d'ailleurs, aimeraient bien dormir. Mais la petite fille, un brin tyrannique, n'éteint pas sa lampe...

Anarchytecture

par Skunk Anansie
Trois ans après "Black traffic", Skunk Anansie est de retour avec son sixième album "Anarchytecture". Le groupe anglais, actif depuis 1994 et auteur de nombreux hits dans les années 90 tels que "I can dream", "Hedonism (Just because you feel good)" ou encore "Brazen (Weep)", a passé une bonne partie de l'année 2015 en studio en compagnie du producteur à succès Tom Dalgety (Royal Blood, Killing Joke, Band Of Skulls) pour enregistrer ce nouvel album. Le résultat est sans appel : 11 hymnes rock s'enchaînent, composés des riffs incisifs d'Ace, des rythmiques puissantes de la paire Mark et Cass, sublimés par le chant toujours enflammé de Skin.

And justice for all

par Metallica
Quatrième album du groupe, c'est aussi le premier enregistré sans Cliff Burton.

Angels & ghosts

par Gahan, Dave
"Angels & ghosts" fait suite à la précédente collaboration de Dave Gahan et Soulsavers en 2012 avec l'album acclamé par les critiques "The light the dead see". Cet album compte 9 titres, écrits dans leur intégralité par Dave Gahan & Soulsavers. "Angel & ghosts" marque une évolution par rapport à leur premier album avec des titres plus expressifs et plus puissants. Les auditeurs peuvent s'attendre à une atmosphère sombre avec des sonorités mélancoliques et des éléments piochés du gospel et du blues, le tout ajouté à la précision et la beauté du travail de Dave et de Soulsavers qui est désormais leur marque de fabrique. La voix puissante et poignante de Dave Gahan nous touche comme jamais et nous emporte dans des paysages composés avec soin et précision. Sur ce projet, la collaboration fut transatlantique, avec la démarche d'écriture orchestrée par Dave Gahan et Rich Martin de Soulsavers via des échanges de démos et d'idées depuis leur studio respectif de Manhattan pour Dave et de la campagne Anglaise pour Rich. Ils ont ensuite enregistré l'album avec des musiciens supplémentaires dans des studios autour du globe, avec comme studios prestigieux le Sunset Sound à Los Angeles et le Electric Lady à New York.

Ankaa

par Eths
Quatrième opus du groupe qui inaugure une nouvelle ère avec Rachel Aspe au chant, "Ankaa" s'annonce comme un des meilleur album du groupe. Un album puissant, riche et novateur.

Arise

par Sepultura
4ème album du groupe, qui les fit connaitre hors des frontières du Brésil.

Arkology

par Scratch Perry, Lee
Sans le producteur Lee Scratch Perry, le reggae ne serait surement pas ce qu'il est. Grâce à ce lutin excentrique bourré d'énergie et de génie, cette matière brute et noire devenu diamant a inondé le monde. Ni vraiment chanteur, ni tout à fait musicien, c'est avec une console comme instrument et le son comme matériau que Perry cultivera l'écho du dub et produira les meilleures années du reggae dans son jardin au parfums enivrants. Son studio s’appelait " Black Ark " mais notre producteur fou un jour péta un plomb et y mit le feu, détruisant l’œuvre de sa vie. L’arche noire n’est plus mais les plus belles fleurs issues de ses tables de mixage sont réunies dans ce coffret! Isabelle

At Joe Gibbs

par Brown, Dennis
17th North Parade et VP Records poursuivent l'édition des fameuses compil' "At Joe Gibbs". Après Culture, c'est au tour de Dennis Brown (1957 - 1999), de faire l'objet d'une revue des plus beaux morceaux qu'il a enregistré chez le célèbre producteur Joe Gibbs. Ce coffret de 4 cds contient : "Visions", l'un des célèbres albums de Dennis Brown sorti en 1977. Alors âgé de 20 ans, il possède déjà une grande expérience des studios, ayant débuté très jeune chez Coxsone (Studio One). "World of wisdom", sorti en 1978, contient le premier tube international de Dennis Brown, "Money in my pocket", ainsi que les légendaires "So jah say", "Should I" et "Black Liberation". Les deux autres "Love's gotta hold on me" et "Reflections" compilent d'autres morceaux, souvent excellents. Pour la meilleure époque du reggae jamaïcain avec le reggae roots à son apogée, merci 17th North Parade et VP Records !

La lettre d'information

Entrez votre adresse mail pour recevoir notre lettre d'information

Selection des Rats d'Auteurs de juin 2016

Au fil du temps : un siècle d'histoire à Corbeil-Essonnes

California dreamin'

par Bagieu, Pénélope
Ellen, née dans une famille juive de Baltimore en 1941, rêve de devenir chanteuse. Elle a une voix exceptionnelle mais cache une faille : elle est boulimique et grosse, trop pour espérer devenir une star. A 19 ans, elle devient Cass Elliot et tente sa chance à New York. C'est là qu'elle tombe amoureuse de Denny, le chanteur des Journeymen. ©Electre 2016

Connaissez-vous Paris ?

par Queneau, Raymond

Empreintes : photos satellites de l'oeuvre humaine

Des parkings d'avions dans le désert américain aux banlieues résidentielles en passant par des échangeurs autoroutiers géants ou au dépeçage de navires sur la côte asiatique, cet album appréhende au mieux les couleurs et les formes qu'engendre l'activité humaine à la surface de la Terre.

Et si c'était niais ? : pastiches

par Fioretto, Pascal

Histoires de demain

Home

par Meier, Ursula
Au milieu d'une campagne calme et désertique s'étend à perte de vue une autoroute inactive, laissée à l'abandon depuis sa construction. Au bord du bitume, à quelques mètres seulement des barrières de sécurité, se trouve une maison isolée dans laquelle vit une famille. Les travaux vont reprendre et on annonce l'ouverture prochaine de l'autoroute à la circulation...

Juliette : les fantômes reviennent au printemps

par Jourdy, Camille
Juliette quitte Paris pour passer quelques jours avec sa famille. Elle sera confrontée aux souvenirs de son enfance. Un vaudeville familial sous forme de roman graphique. ©Electre 2016

La Molvanie : le pays que s'il existait pas, il faudrait l'inventer

par Cilauro, Santo
Dans cette parodie de guide de voyage, les auteurs, membres du groupe satirique australien Working Dog, tournent en dérision les destinations de voyage à la mode en inventant le descriptif loufoque d'un pays imaginaire.

La rivière Essonne et les moulins

par MEMOIRE ET PATRIMOINE VIVANT
C'est la rivière Essonne qui, à travers l'énergie de ses moulins, a généré dès le 12è siècle à Corbeil-Essonnes l'un des plus importants centres industriels de la région parisienne. Témoins interviewés : Karine Berthier et Paul Benoit, universitaires, et Léon Feugeas, ancien directeur commercial des Grands Moulins de Corbeil.

Le mystère Henri Pick

par Foenkinos, David
Bibliothécaire à Crozon dans le Finistère, Jean-Pierre Gourvec entreprend de réaliser l'idée de Richard Brautigan de créer une bibliothèque pour entreposer les manuscrits refusés par les éditeurs. Des années après, une éditrice tombe sur un des manuscrits et le publie. Le succès est immédiat. S'enchaîne une série de péripéties pour découvrir l'identité véritable de l'auteur de ce manuscrit génial. ©Electre 2016

Le prix du danger

par Boisset, Yves
Dans une société futuriste, "le prix du danger" est le nouveau jeu d'une chaine de télévision. Un homme doit rejoindre un endroit secret en évitant cinq hommes venus pour le tuer. S'il réussit, il empoche beaucoup d'argent, mais François Jacquemard, nouveau participant, réalise très vite que le jeu est truqué...

Persona : étrangement humain

Une exposition qui s'intéresse aux mécanismes par lesquels les objets peuvent accéder au statut de personnes et se transformer en êtres qui semblent animés. Plus de 230 objets et installations sont présentés, de la robotique japonaise à la sculpture africaine, en passant par l'astromorphologie indienne. ©Electre 2016

Prisons

par Van Malleghem, Sébastien
Un reportage photographique mené pendant quatre ans dans une dizaine de prisons bruxelloises afin d'en saisir la réalité : l'état de délabrement, la détresse des détenus, leur lutte pour conserver leur dignité, etc. Après Police, il s'agit du deuxième volet d'une série que le photographe consacre au système judiciaire. ©Electre 2016

Sur la route des utopies

par Cousin, Christophe

Tous à Zanzibar

par Brunner, John
Description apocalyptique du monde du début du XXIe siècle.

Toutes les sagesses du monde

par Diederichs, Gilles
Une présentation de 20 civilisations, cultures ou croyances, à travers leur religion ou mythes, leur philosophie de vie, leur manière d'appréhender le monde : sagesses aborigène, toltèque, bouddhiste, inuite, gitane, grecque, maorie, hawaïenne, viking, etc. Avec des zooms sur les danses, l'artisanat, les symboles, etc. ©Electre 2016

Tu mourras moins bête (1) : La science, c'est pas du cinéma !

par Montaigne, Marion
Chaque article commence par une question posée sur carte postale. Un petit professeur à moustache y répond avec humour. On découvre alors quand le sabre laser sera disponible sur eBay, ce qu'est l'apoptose, si des ascenseurs iront un jour dans l'espace...

Un dimanche à Brunoy chez Gervaise

par Altounian, Jean-Pierre